Ateliers de pratiques artistiques

L’œil des Cariatides mène des ateliers de pratiques artistiques (interprétation, travail sur le
corps, atelier d’écriture…) qui rencontrent tous les publics. Elle intervient dans les
établissements scolaires, les universités, les maisons d’arrêt, hôpitaux, conservatoires, auprès
de public amateurs ou confirmés, auprès des enseignants.

Le travail de la compagnie l’Oeil des Cariatides a toujours été motivé par la
participation active des citoyens à l’acte de création théâtrale et la participation
artistique à la vie de la cité. Notre travail de création se nourrit de ce travail de terrain et
inversement.

La Compagnie en partenariat avec le pôle santé de la ville de Nanterre s’installe en
résidence d’écriture à l’école Elsa Triolet. Elle écrit avec 52 élèves de CM1 CM2 la pièce :
L’Heureux pas qui sera joué par les élèves pour le lancement officiel du festival Ecozone.
Un atelier avec les citoyens amateurs débouche sur l’écriture de la pièce Ivre de job sur le
thème du monde de l’entreprise et du travail jouée au Festival PARADES.

Après avoir organisé des rencontres et des récoltes de parole, l’Œil des Cariatides
commence son travail de création d’un diptyque autour des relations franco-algériennes et
des héritiers du silence : Une pièce Tu m’as parlé ? est écrite avec l’auteure Ariane Gardel et
donne lieu à des lectures publiques à la Maison des Métallos à Paris.
La compagnie créée la B.I.P.U « brigade d’intervention poético urbaine » avec les
jeunes de Nanterre et développe, avec la mairie de Nanterre , un travail de complicité et de
dialogue permettant la participation active des jeunes dans la vie de leur cité.
Le discours d’inauguration du boulevard Aimé Césaire par le Maire Patrick Jarry est suivi
d’un spectacle itinérant interprété par les jeunes de la ville sur des textes et poèmes d’Aimé
Césaire. Les jeunes de la B.I.P.U jouent des poèmes de René Char dans la préfecture de
Nanterre, ils jouent des poèmes de Robert Desnos pour la journée de la résistance puis au
théâtre de la Girandole. Ils participent à un CD hommage à Robert Desnos par la Cie Le
lampion et les amis de Robert Desnos.

L’Œil des Cariatides poursuit sa collaboration avec le Théâtre de l’Odéon et l’Inspection
académique des Hauts de Seine pour l’animation d’ateliers avec les élèves du département.
Avec des jeunes amateurs de Nanterre et des jeunes pianistes du CRR de Paris elle
met en scène « Pierre et le loup » au conservatoire de Nanterre et au CRR de Paris.
Fruit d’un travail de l’atelier d’écriture et d’interprétation pluri générationnel « Exil entre
Mémoire et Masques II » la Compagnie créée : Exil et Volatiles d’après Les Oiseaux
d’Aristophane, spectacle mêlant comédiens, musiciens, danseurs professionnels et
amateurs.

– Avec l’Inspection académique des Hauts de Seine et le Théâtre de l’Odéon, La Compagnie
travaille pendant une année scolaire avec les élèves de l’école Pasteur et du collège Paul
Eluard de Nanterre sur le Mythe de Dionysos. Le spectacle Dionysos un mythe sans limite est
joué par ces jeunes sur le plateau du théâtre de l’Odéon .
– Toujours avec l’Inspection académique des Hauts de Seine, la Compagnie met en place un
atelier qui réunit des élèves des enseignements primaire et secondaire, des enfants à
lourds handicaps et des professionnels et crée le spectacle « Un jardin des Sens. À la table

du Roi » dans le domaine National de Saint Cloud en partenariat avec la Manufacture de
Sèvres ;
– avec le service prévention santé de la ville de Nanterre, un Atelier « Théâtre et
Alimentation » est organisé pour les élèves du département des Hauts de Seine. Le travail
d’écriture débouche de nouveau sur une présentation publique du spectacle ;
– avec le Théâtre de L’Odéon, un atelier-spectacle « La figure du Héros » en direction des
classes de CM2 couplées avec des classes de 6ème aboutit à une présentation au Théâtre de
l’Odéon.

Le spectacle Cas barré-monstre créé et mis en scène au théâtre des Amandiers à partir d’un
travail d’atelier avec les jeunes adolescents autour de la « différence » est joué pour les
Assises de la Jeunesse de la ville de Nanterre.

La Compagnie Crée le spectacle La Théorie de l’échec d’Hichem Djemaï, coproduit avec le
Théâtre des Amandiers de Nanterre, le soutien de la Mairie de Nanterre et du Jeune Théâtre
National. Cette création est l’aboutissement d’un travail d’écriture initié lors d’un atelier
théâtral avec des élèves de terminale du Lycée Joliot-Curie, et d’un atelier d’interprétation
organisé avec des jeunes comédiens par le théâtre des Amandiers.
À la suite de la création et à la demande de l’Inspection d’académie et du théâtre des
Amandiers, la Compagnie organise de nouveaux ateliers autour du texte, notamment
avec les détenus la maison d’arrêt de Nanterre.